David Hallyday : il s'exprime enfin sur son père et Laeticia Hallyday

David Hallyday : il s'exprime enfin sur son père et Laeticia Hallyday DAVID HALLYDAY - Pour la première fois depuis la mort de Johnny Hallyday, son fils David s'est confié sur TF1 sur la relation qu'il entretenait avec son père et sur son héritage.

[Mis à jour le 19 novembre 2018 à 14h59] "Depuis 7 ou 8 mois, j'entends tout et n'importe quoi, on parle à ma place". C'est parce qu'il entend "trop de mensonges" selon lui que David Hallyday, 52 ans le fils du chanteur décédé le 5 décembre dernier s'est exprimé dans Sept à Huit, diffusé ce dimanche 18 novembre. C'est la première fois qu'il prend la parole depuis la mort de son père. L'occasion pour lui d'évoquer le père qu'était Johnny, ses souvenirs avec lui et les tensions qui règnent autour de  son héritage dans sa famille. Il ne prononce d'ailleurs à aucun moment le prénom de sa belle-mère, Laetitia Hallyday. Au-delà des questions d'argent, l'héritage est pour lui "la preuve qu'on a existé ". Il ne demande d'ailleurs aujourd'hui pas d'argent à titre personnel. Il souhaite seulement "le droit moral d'eux quatre" et pouvoir au moins avoir un droit de regard notamment sur le patrimoine musical de son père. Il confie d'ailleurs que la musique l'unissait à son père, qu'il ne voyait pas souvent enfant et se souvient encore aujourd'hui avec émotion de la première scène qu'il avait partagé avec lui.

Entre David et Laeticia, des tensions depuis 2009

De tout l'entretien, il ne prononcera jamais son nom. Les tensions entre David Hallyday et sa belle-mère existent depuis près d'une dizaine d'années, bien avant la mort de Johnny Hallyday. Dans L'Obs, la journaliste du Figaro Léna Lutaud qui a rédigé "Ils se sont tant aimés" (Albin Michel) raconte comment, selon elle, les tensions sont véritablement apparues au sein de la famille Hallyday. Début 2010, Johnny Hallyday et son épouse Laeticia avaient manifesté auprès de leurs proches leur volonté d'adopter un troisième enfant. "David et Laura s'y sont opposés, considérant cet agrandissement de la famille comme une folie compte tenu de l'état de santé de leur père. Cette épreuve a agi comme un révélateur : la famille recomposée de Johnny a alors littéralement explosé". David Hallyday avait déjà, selon la journaliste, mal vécu la manière dont l'épouse de son père avait géré l'hospitalisation du rockeur, en décembre 2009. Venu voir son père à la clinique, il aurait découvert un "attroupement de visiteurs" et aurait fait part de son indignation : "Pour la première fois, il s'est violemment disputé avec Laeticia et a chassé les amis de sa belle-mère", raconte Léna Lutaud.

Dimanche sur TF1, David Hallyday est revenu sur cet épisode. Il a reconnu que le remariage de Johnny Hallyday avec Laeticia a changé les rapports qu'il avait avec son père notamment lors de son hospitalisation au Cedars Sinai en 2009. Johnny Hallyday est alors dans le coma et son fils craint alors pour la première fois de le perdre.  David Hallyday souligne que troublé par l'affolement qui régnait autour de son père, il a "agi assez rapidement" pour que son père soit moins entouré. Mais "le voir était déjà plus compliqué".

"Laeticia, la vraie histoire" rend aussi compte des tensions manifestes entre la femme de Johnny et David Hallyday. Le livre évoque notamment l'agacement du fils de Johnny lorsque le rockeur s'est entouré de nouveaux musiciens une fois remis sur pieds en 2010. "Il n'était pas jaloux de Maxim Nucci avec lequel Johnny avait un rapport quasi filial, mais il estimait que des gens qui étaient moins compétents que lui dans son domaine - la musique - entouraient son père. David trouvait complètement dingue que son père se soit laissé empapaouter par cette nouvelle bande qui, en plus, commercialement, ne lui a rien apporté", explique dans l'ouvrage un ami du jeune chanteur, qui ajoute : "David n'avait pu amener absolument personne à son père. Ce n'était même pas un sujet, c'était bloqué. Après l'avoir observé, Laeticia avait considéré que David n'était pas fiable".

David empêché de voir son père la veille de sa mort

Les tensions sont d'autant plus palpables en décembre 2017. La veille de la mort du chanteur, David Hallyday était présent dans la propriété de Marnes-La Coquette. Sur TF1, il est revenu sur ce douloureux moment pour lui en racontant qu'il n'a pas pu voir son père la journée qui a précédé la nuit de sa mort, et ce bien qu'il ait attendu "toute la journée de pouvoir rentrer dans le bureau où il était hospitalisé". Lorsque la journaliste lui demande qui lui interdisait d'entrer, il répond que c'était le staff médical, en soumettant l'hypothèse que ce dernier puisse avoir "reçu des consignes". Le staff prétextait l'impossibilité qu'il puisse rentrer par le fait que Johnny "était très fatigué". Il raconte aussi que Laeticia n'est pas venue le voir de la journée. Il aurait alors laissé une lettre adressée à son père au personnel de service de Marnes la Coquette. Le lendemain, à son retour dans la demeure, David aurait demandé si le personnel a pu lui remettre la lettre. On lui répond alors que "non, cela n'a pas été possible" . Il  apprend qu'il n'a alors même "pas été possible" de lui lire la lettre. "C'est le seul truc de toute ma vie que je n'arriverai pas à guérir" ajoute t-il. Cette révélation du fils de Johnny Hallyday pourrait  aider à comprendre pourquoi, si les rapports tendent à se décrisper entre Laeticia et Laura, David, lui ne serait toujours pas prêt à pardonner à sa belle-mère. Il conclut en déplorant de n'avoir pas pu "dire au revoir" à son père (voir vidéo en tête d'article).

Johnny, "aimant" envers ses 4 enfants

Amer, David Hallyday évoque après les souvenirs qu'il a de son père, l'image de son père. Il a l'impression qu'on a "sali son image" lorsque il lit que Johnny "détestait la moitié de ses enfants". Il tient donc à offrir sa version des faits. On découvre donc un Johnny Hallyday "aimant, qui adorait ses 4 enfants". Il était même "protecteur" vis à vis de ses 4 enfants. Bien qu'il soit un père aimant, il se sentait également et malgré tout coupable d'avoir été absent pour David, qu'il voyait peu alors qu'il était enfant, selon lui. La chanson Sang pour Sang, écrite par David Hallyday reste aujourd'hui l'un des titres les plus vendus de Johnny Hallyday. Mais à l'origine, son interprète hésitait pourtant à la chanter. "Il pensait qu'il s'agissait d'un reproche au fait qu'il soit un père absent, alors que c'était pas du tout ça", se souvient David Hallyday. Père et fils discutent alors beaucoup. Johnny finira par se dire "très fier de la chanson" et trouver "top" que cela vienne de son fils.

Article le plus lu - Gilets jaunes : Macron en danger ? Dernières infos › Voir les actualités

David Hallyday : il s'exprime enfin sur son père et Laeticia Hallyday
David Hallyday : il s'exprime enfin sur son père et Laeticia Hallyday

[Mis à jour le 19 novembre 2018 à 14h59] "Depuis 7 ou 8 mois, j'entends tout et n'importe quoi, on parle à ma place". C'est parce qu'il entend "trop de mensonges" selon lui que David Hallyday, 52 ans le fils du chanteur décédé le 5...

Annonces Google