Patrick Aznavour : le fils de Charles Aznavour, son "très gros chagrin"

Patrick Aznavour : le fils de Charles Aznavour, son "très gros chagrin" PATRICK AZNAVOUR - Jusqu'à sa mort, Charles Aznavour a toujours tu sa vie privée. Une vie privée marquée par un drame : en 1976, le chanteur perd son fils Patrick, retrouvé mort dans son appartement.

[Mis à jour le 6 octobre 2018 à 20h22] Charles Aznavour a rejoint son fils Patrick. Le chanteur a été enterré ce samedi 6 octobre à Monfort l'Amaury, dans les Yvelines. Il repose désormais au sein du caveau familial où se trouvent ses parents et son fils, Patrick Aznavour, mort à 25 ans dans des conditions tragiques. Né d'une relation extra-conjugale entre Charles Aznavour et Arlette, une danseuse du cabaret "Chez Lulu" au début des années 1950, Patrick Aznavour a eu un parcours difficile et une fin tragique. À seulement 25 ans, il est retrouvé mort des suites d'une overdose, en 1976. Son corps ne sera retrouvé qu'un mois après sa mort. Charles Aznavour restera marqué à vie par la mort de son fils, par son"gros chagrin". Qu'il s'agisse de sa femme Ulla Thorsell ou de ses six enfants, à de rares occasions, le chanteur s'était tout de même confié sur le drame de sa vie, notamment dans son livre. 


Le témoignage de Michel Leeb montre à quel point Charles Aznavour était habité, jusqu'au dernier moment, par le drame de la mort de son fils, Patrick Aznavour et à quel point il était concerné par la santé de ses enfants. L'humoriste était voisin de Charles Aznavour et lui a rendu visite la veille de sa mort."Il était en obsession avec ses enfants, a-t-il raconté. Très curieusement, dimanche dernier on en parlait. Il me disait : "Chaque nuit, je rêve de mes enfants. Chaque nuit. J'ai tellement peur qu'il leur arrive quelque chose. Je suis obsédé par mes enfants, donc j'en rêve chaque nuit." Charles Aznavour n'a que très peu évoqué la mort de son fils Patrick, comme il n'a que rarement évoqué sa vie privée.

"C'est son jardin secret à lui et ses souffrances. Il en a parlé dans son livre, mais s'il n'en parle pas autant, c'est qu'il a ses raisons", confie-t-il dans le documentaire diffusé le 1er octobre, intitulé "Aznavour", déclarait également son fils Mischa dans un documentaire intitulé "Aznavour". "Il était toujours présent dans sa vie. La mort de Patrick a toujours été un très gros chagrin pour Charles", glisse, dans le même documentaire, le chanteur Fred Mella, un intime de Charles Aznavour.

Une chanson consacrée à son fils, Patrick Aznavour ? 
Mais, dans les années 1980, Charles Aznavour écrit une chanson que l'on peut penser consacrée à son fils, Patrick Aznavour. La chanson s'intitule "L'Aiguille" et les paroles sont intenses, à l'orée de l'histoire de Patrick Aznavour que l'on connait. Charles Aznavour parle d'un fils en ces termes : Ma chair, ma survivance/ Tu ne perpétueras ni mon nom ni ma race/ Tout ce que j'ai bâti, je l'ai rêvé en vain/ Je quitterai ce monde sans laisser de trace/ Tes yeux ne s'ouvriront sur aucun lendemain.

Patrick est né le 16 juillet 1951, Charles Aznavour est alors séparé de la danseuse. Il était encore marié à sa première femme à l'époque, Micheline Rugel Fromentin et aura même un autre enfant, un garçon encore, Charles, né l'année d'après, en 1952. Au courant de la naissance de Patrick, le chanteur franco-arménien propose à Arlette de reconnaître l'enfant, mais "pour elle, avoir un enfant en dehors du mariage était inacceptable", indiquera-t-il plus tard selon des propos repris dans une biographie du chanteur, "Vie et légendes de Charles Aznavour", du journaliste Robert Belleret (l'Archipel).

Patrick Aznavour battu par son beau-père dans son enfance

La mère va finalement décider de partir avec son enfant et de refaire sa vie avec un autre. "Elle a rencontré l'homme qui l'aimait et qu'elle a épousé. Il a donné son nom à Patrick [Bordais - NDR] et je ne les ai plus revus", expliquera la star de longues années plus tard. Dans "Le Temps des Avants", le titre de ses mémoires sorties en 2003 (Flammarion), Charles Aznavour dira encore que c'est lui qui a choisi le prénom de son fils et qui a réglé tous les frais de sa naissance. Mais ensuite, plus rien. Charles Aznavour restera sans nouvelle de ce fils perdu de vue jusqu'en 1961. Les retrouvailles auront lieu après le tournage du film "Un Taxi pour Tobrouk", en Libye.

C'est en effet à Alméria que Charles Aznavour recevra pour la première fois des nouvelles de Patrick, par une lettre de sa mère. Rendez-vous sera donné à son retour à Paris. Arlette, la mère du jeune garçon de dix ans, lui annonce alors que Patrick est maltraité par son beau-père, dont il vient d’apprendre qu'il n'était pas son père biologique. Charles Aznavour accepte de prendre son fils sous son aile. Il est alors encore en couple avec sa deuxième épouse, Evelyn Plessis et enchaîne les contrats, les concerts et les enregistrements. Difficile alors pour Charles Aznavour de prendre tout le temps qu'il souhaiterait pour découvrir son fils Patrick.

Patrick Aznavour : une mort inexpliquée

Au début des années 1960, Charles Aznavour décide d'accueillir son fils Patrick dans son foyer qu'il a construit avec Evelyne Plessis. "Sa fille Patricia-Seda, âgée de 12 ans, est 'ravie de se retrouver avec un petit frère tombé du ciel', et le père prodigue décrit son fils tout juste réapparu comme un 'garçon adorable, un peu secret mais plein de tendresse'", écrit Robert Belleret. Le biographe indique que Charles Aznavour donnera lui-même plusieurs versions de ces retrouvailles, dont il parlera notamment dans un magazine pour ados en 1971. Qualifiées de "miracle" dans certains médias, elles seront présentées comme une contrainte dans d'autres, plus récemment, notamment lors d'un passage télévisé sur France 2 en 2007.

Car Charles Aznavour juge que quelque chose chez son fils s'est "brisé". Il décrira aussi pour France 2 le comportement distant et imprévisible de Patrick Aznavour : "Il disparaissait tout à coup... Par exemple, je l'emmenais en tournée et il partait, il rentrait à Paris", a indiqué Charles Aznavour dans ces rares confessions. "Alors on lui a loué un logement et c'est là qu'on l'a trouvé", poursuivra-t-il au sujet de cet appartement d'un quartier cossu de Neuilly-sur-Seine qu'il avait offert à son fils. "Les indices traînaient autour de lui : des pilules pour maigrir et des canettes de bière. Que dire de plus ?", ajoutait-il au sujet de la mort de Patrick.

Le 26 mai 1976, Patrick Aznavour est en effet retrouvé mort dans son appartement de la banlieue ouest parisienne. Il avait 25 ans. Quand son corps a été découvert, on estime qu'un mois environ s'était écoulé depuis son décès : le jeune homme vivait dans la plus grande solitude, démuni. Aucune autopsie n'est pratiquée, Patrick Aznavour serait mort d'une overdose. "On n'a jamais su exactement pourquoi. On ne sait pas si c'est une prise de médicaments ou autre. On n'a jamais su dans le détail", a confié Daniel Pantchenko, le biographe de Charles Aznavour dans le documentaire diffusé sur France 2 le 1er octobre.

Article le plus lu - Remaniement : c'est imminent, ultimes rumeurs › Voir les actualités

Annonces Google