Prime de Noël, prime de fin d'année : montants, conditions, date de versement

Prime de Noël, prime de fin d'année : montants, conditions, date de versement PRIME DE NOEL - Beaucoup de bénéficiaires ont dû recevoir la prime de Noël versée par l'Etat. Certains salariés chanceux vont aussi percevoir une prime défiscalisée distribuée par leur entreprise.

[Mis à jour le 19 décembre 2018 à 10h53] Elle est normalement arrivée sur la majorité des comptes bancaires. La prime de Noël est versée depuis vendredi par la Caisse d'allocations familiales. Mise en place sous le gouvernement du Premier ministre socialiste, Lione Jospin, la prime de Noël s'adresse aux allocataires du Revenu de solidarité active (RSA), de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS) et de l'Allocation équivalent retraite. Pour cette fin d'année 2018, 2,3 millions de ménages devraient percevoir l'allocation. Son montant s'élève à 152,45 euros pour une personne seule et de 274,41 euros pour un couple avec un enfant. Depuis sa mise en place (1 000 francs en 1998), la prime de Noël n'a jamais significativement été revalorisée. Son coût pour les finances publiques est de 500 millions d'euros. 

En parallèle de cette prime de Noël versée par l'Etat, le président Macron a demandé aux entreprises qui le peuvent de verser une prime de fin d'année à leurs salariés. Pour inciter les entreprises à verser une telle prime, celle-ci est défiscalisée (ni impôt, ni charges sociales). Toutefois, l'exonération n'est valable que pour un montant maximum de 1 000 euros. La prime ne peut être versée qu'aux salariés dont le salaire net ne dépasse pas 3 612 euros. Les entreprises ont jusqu'au 31 mars 2019 pour verser la prime. 18 millions de salariés sont potentiellement concernés.

Prime de fin d'année : infos, montants, entreprises 

Lors de son allocution télévisée, le président Macron a demandé "à tous les employés qui le peuvent" de verser une prime de fin d'année à leurs employés. Sur cette prime, "il n'y aura à acquitter ni impôt, ni charge", a précisé le chef de l'Etat. Des entreprises ont répondu rapidement à l'appel du président. Les opérateurs de téléphonie mobile Orange et Iliad (Free) vont verser une prime. Orange a décidé de verser une prime de 1000 euros pour les salariés qui gagnent moins de 25 000 euros brut annuel. L'entreprise a choisi de verser 500 euros pour les salariés qui touchent entre 25 et 30 000 euros brut par an. "20 000 salariés en France vont bénéficier de cette mesure qui sera versée avant la fin de l'année", explique l'opérateur mobile. Iliad a "décidé l'attribution d'une prime exceptionnelle de 1 000 euros à plus de 6 000 collaborateurs du Groupe en France". Les géants du Luxe LVMH et Kering ont également décidé de se mobiliser pour améliorer le pouvoir d'achat de leurs salariés. Les modalités de la prime, que ces deux entreprises verseront, ne sont pas encore connues. Le mastodonte de la communication Publicis va accorder une prime de 1 000 euros à ses salariés en France qui gagnent moins de 2 500 euros brut par mois. Le pétrolier Total a lui aussi décidé d'accorder une prime de Noël au 18 000 salariés français d'un montant de 1 500 euros. Cela représente 27 millions d'euros pour l'entreprise. La société en chimie Solvay va faire bénéficier ses 4 000 salariés non-cadres d'une prime de fin d'année de 600 euros.

Prime de Noël : qui peut en bénéficier ? 

Les personnes qui peuvent bénéficier de la prime de Noël sont : les allocataires du revenu de solidarité active (RSA), les bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) et de l'allocation équivalent retraite (AER). Pour rappel, aucune démarche n'est à effectuer par les bénéficiaires.

Montant de la prime de Noël

La prime de Noël 2018 conserve un montant similaire à celui de l'année dernière. Une personne seule et sans enfant recevra 152,45 euros. Aucune revalorisation de la prime n'a jamais été effectuée depuis sa mise en place en 1998. Dans le détail, voici ce que les bénéficiaires vont percevoir pour ce Noël 2018 :

Composition du foyer Personne isolée Couple 
Sans enfant 152,45 euros 228,67 euros
1 enfant 228,67 euros 274,41 euros
2 enfants 274,41 euros 320,14 euros
3 enfants 335,39 euros 381,12 euros
Par enfant supplémentaire + 60,98 euros + 60,98 euros

Date de versement de la prime de Noël

La prime de Noël 2018 est versée à partir du 14 décembre. Les bénéficiaires n'ont aucune démarche particulière à effectuer. La prime est versée directement sur les comptes bancaires des allocataires. Si vous pensez être allocataire et que vous n'avez rien reçu d'ici le 20 décembre, il faut contacter votre Caisse d'allocations familiales.

Prime de Noël et RSA

La grande majorité des bénéficiaires de la prime de Noël sont des allocataires du Revenu de solidarité active (RSA). Mais il faut malgré tout remplir certaines conditions pour pouvoir la percevoir. La prime de Noël n'est en effet versée qu'aux bénéficiaires du Revenu de Solidarité active dit "socle" (ou socle majoré) qui bénéficient de l'allocation au mois de novembre ou décembre précédant le versement. 

Prime de Noël de la CAF

Dans le cas des allocataires du Revenu de solidarité active (RSA), la prime de Noël est versée par la Caisse d'allocation familiale (CAF). Le versement est automatiquement réalisé par la Caisse d'allocations familiales à laquelle l'allocataire est rattaché ou par la Caisse de mutualité sociale agricole (Cmsa) pour les allocataires concernés. 

Prime de Noël pour les chômeurs

Il n'y a pas de prime de Noël pour les chômeurs touchant de simples allocations chômage, autrement dit l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE). Les bénéficiaires de la prime d'activité, de l'AAH (Allocation aux Adultes handicapés) ou de l'Aspa (ex minimum vieillesse) ne peuvent pas, eux-non plus, bénéficier de cette prime. Seule une catégorie bien particulière de chômeurs peut bénéficier de la prime de Noël. Il s'agit des allocataires de l'ASS et de l'AER. L'Allocation de Solidarité spécifique (ASS) concerne les chômeurs en fin de droit, sous conditions d'activité antérieure et de ressources. L'Allocation Équivalent Retraite (AER) est destinée aux demandeurs d'emploi n'ayant pas atteint l'âge de la retraite, mais justifiant des trimestres requis pour avoir une retraite à taux plein. Elle n'est plus effective depuis le 1er janvier 2011, mais les allocataires dont les droits ont été ouverts avant cette date continuent à la percevoir. Pour les chômeurs, la prime de Noël est un montant unique : 152,45 euros pour ce Noël 2018.

Les primes de Noël locales

Certaines collectivités ou organismes d'aide sociale locaux peuvent attribuer des primes de Noël. Une prime de Noël est parfois versée par un Conseil départemental ou par une commune. L'aide, versée à l'échelon local, est cumulable avec l'aide au niveau national. Les conditions d'octroi, les montants et la date de versement varient. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie pour savoir si vous pouvez prétendre à une prime de Noël locale.

Article le plus lu - Tapie veut aider les gilets jaunes › Voir les actualités

Aides financières

Prime de Noël, prime de fin d'année : montants, conditions, date de versement
Prime de Noël, prime de fin d'année : montants, conditions, date de versement

Sommaire Prime de fin d'année : infos, montants, entreprises Prime de Noël : qui peut en bénéficier ? Montant de la prime de Noël Date de versement de la prime de Noël Prime de Noël et RSA Prime de Noël de la CAF Prime de...

Annonces Google